Quelles différences avec le fioul domestique ?

Teneur en soufre : la teneur en soufre du gazole non routier est de 10 ppm maximum alors que celle du fioul domestique est fixée à un maximum de 1 000 pm. Ce maximum de 10 ppm est porté à 20 ppm au stade de la distribution finale. Cette exigence européenne a pour but de permettre d'abaisser les émissions polluantes des moteurs et d'améliorer la qualité de l'air.

Cétane : 51 pour le gazole contre 40 pour le fioul domestique, l'indice de cétane du gazole non routier permet une meilleure combustion dans les moteurs et moins d'émissions polluantes.

Tenue au froid : le gazole non routier, tout comme le gazole routier, répond à une saisonnalité qui ne lui confère pas la même tenue au froid toute l'année (en particulier la Température Limite de Filtrabilité "TLF" 0°C l'été et - 15°C l'hiver).

 

Température limite de fiabilité (TLF)

Jan.

Fév.

Mars

Avril

Mai

Juin

Juil.

Août

Sept.

Oct.

Nov.

Déc.

Gazole non routier

Max : -15°C

Max : 0°C

Max : -15°C

Fioul domestique

Max : -4°C

 

Il n'est pas possible de différencier visuellement le gazole non routier du fioul domestique. Seuls les documents valant facture porteront les mentions permettant d'identifier ces deux produits.